Y a-t-il une taille moyenne concernant le pénis des hommes ?

La taille moyenne du pénis chez l'homme n'est pas une référence

S’il est une question à la fois taboue et drôle sur la gente masculine, c’est bien la taille du pénis. Du plus intime contrôle et comparaison de taille des petits garçons et adolescents, aux discussions loquaces des filles et des femmes à ce sujet, ou encore sur l’imitation de sa forme par de nombreux jouets érotiques, la taille du sexe masculin est un sujet qui a certainement fait couler de l’encre, propagé de la salive, et fait cogité plus d’un(e).

Vous saurez tout sur le zizi… (ou presque)

A savoir si la taille est importante là n’est pas la question ! Par contre, à savoir s’il existe une moyenne et pourquoi certains l’ont-ils grand, certainement qu’il s’agit aujourd’hui d’un sujet insolite et polisson. Attention, car le sujet est délicat puisqu’il peut être à l’origine de nombreux complexes, mais comme dirait l’autre, n’oublions pas que ce n’est pas la taille qui compte mais la volonté et sa ténacité ! Mesurer son zizi donc, un esprit de compétition enfoui, autant que le dessein de vouloir satisfaire son ou sa partenaire.

Des disparités géographiques

Le site TargetMap aide dans cette enquête. Il a archivé plusieurs études sur la taille (en érection) du sexe masculin afin de créer une infographie mondiale fort intéressante. Cette carte nous renseigne en effet que des longueurs entre 16 et 18 cm sont observées en Afrique et Amérique du sud, alors que dans les pays occidentaux la moyenne est plutôt située entre 13 et 14 cm. La palme des plus petits formats (mais ce qui est petit est mignon ?) revient aux pays du Moyen Orient, ainsi que la zone Indonésie, le Népal étant le grand gagnant avec une moyenne à 9,3 cm, contre le champion Congo, qui bat tous les records avec 17,9 cm. Un point crucial, les croyances qui supposent que certains groupes ethniques l’auraient plus grand que d’autres reste infondées puisqu’il n’existe aucune étude scientifique à ce sujet. Targetmap est effectivement aussi fondée sur une étude déclarative.

Tout se joue sur la compatibilité

Les indiens du Kama-Sutra ont cependant bien pensé lors de la rédaction du livre sacré, puisqu’ils préconisent une harmonie entre les partenaires, c’est à dire que la profondeur du vagin de la femme doit concorder avec la taille du pénis de l’homme. Par conséquent ce n’est pas la taille qui compterait mais bien la compatibilité entre les partenaires. Si cela peut en rassurer quelques-uns… Se comparer à Rocco Siffredi (21 cm) ou John C.Holmes (26 cm) n’est que pure perte de temps. Une femme sera satisfaite par n’importe quel zizi qui sait bien travailler, car les zones érogènes se situent à l’entrée du vagin. A bon entendeur….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *