Surprise : Bientôt la fin du clavier AZERTY ?

La proposition de disposition de clavier BÉPOÈ!

Cette nouvelle arrive comme une grande surprise pour beaucoup de personnes utilisant un clavier d’ordinateur quotidiennement : le ministère de la culture, en partenariat avec l’Afnor, sont en cours de réalisation d’une enquête publique afin de définir si, oui ou non, le clavier français AZERTY doit changer.

Impossible d’écrire correctement le français avec AZERTY

Ce mercredi, l’Afnor (organisme français de certification et association coordonnant l’élaboration de normes), sur demande du ministère de la culture, a ouvert aux commentaires le projet de remplacement du clavier AZERTY, utilisé en France depuis plus d’un siècle.

Fin 2015, l’Afnor avait déjà commencé une réflexion pour concevoir un modèle de clavier plus adapté aux caractères courants du français. En effet, comme le souligne la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, il est presque impossible d’écrire correctement le français avec un clavier AZERTY, les caractères spéciaux en majuscule n’y figurant pas – rappelons qu’il est désormais obligatoire d’apposer les accents et cédilles sur les majuscules.

D’autre part, la révision du clavier français pourrait remédier aux problèmes d’ergonomie du clavier. Suite à une consultation avec des experts, des linguistes, des fabricants ou encore spécialistes des affections de la main et des articulations deux nouveaux modèles ont été retenus, très différents, l’un plus révolutionnaire que l’autre.

Deux propositions de disposition

Le premier modèle retenu est très similaire au clavier actuel. Les disposition des 26 lettre primaires de l’alphabet ne changent pas, mais les caractères spéciaux y trouvent une place plus juste. Et surtout, on les trouve tous. Alors que les Allemands possèdent leur « ß » et les espagnols leur « ñ » depuis bien longtemps, il est grand temps que les Français profitent eux-aussi de leurs caractère spéciaux comme le « œ ».

Quant au deuxième modèle proposé, il est plutôt révolutionnaire. L’emplacement des lettres est totalement revisité et, le plus surprenant, la ponctuation y est mélangée. Un modèle qui devrait prendre un certains temps à ce qu’on s’y habitue, mais qui a été pensé méticuleusement afin de reposer les doigts et les articulations.

On retrouve donc, à la place de AZERTY, les caractères BÉPOÈ!. Cette disposition serait basée sur une étude statistique de la langue française, plaçant ainsi les lettres les plus fréquentes sur la rangée de repos, ce qui rendrait la frappe plus confortable et permettrait de limiter les efforts et la fatigue musculaire et réduire les risques de troubles musculo-squelettiques. Pour plus d’information sur le clavier BÉPOÈ!, visitez le site bepo.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *