Les records de feux d’artifice dans le monde

Des feux multicolores

Du plus rapide au plus cher, en passant par le plus long et le plus moderne, sans oublier le plus gros raté, nous vous présentons aujourd’hui les dix feux d’artifices qui détiennent les plus gros records… ou les plus insolites !

Le plus cher au Koweït

A l’occasion de la célébration des 50 ans de la Constitution du Koweït, en 2012, le pays a commandé non pas l’un des plus onéreux feux d’artifice du monde, mais bien LE plus cher que l’histoire est jamais connu. Avec 77 282 fusées pour la modique somme de 15 millions de dollars, ce spectacle pyrotechnique unique est directement rentré dans le Guiness Book des Records !

Niagara Falls : La plus longue cascade… pyrotechnique

Baptisé « Niagara Falls », le feu d’artifice du Ariake Seas Fireworks Festival à Fukuoka au Japon le 23 août 2008 portait bien son nom. Il comptait effectivement la plus grande cascade pyrotechnique de l’histoire, avec une longueur de 23 kilomètres de long lors de l’allumage.

La vidéo la plus moderne

Ce qui a fait de ce feu d’artifice le plus moderne de tous les temps n’est pas tant sa prouesse pyrotechnique, mais plutôt la façon dont il a été filmé. En effet, lors du spectacle sur West Palm Beach en Floride, c’est un drone qui a pu voler à travers les étincelles et réaliser ainsi la vidéo la plus moderne que l’on ait jamais vu d’un feu d’artifice.

Le plus grand feu d’artifice de toute l’histoire

A Dubaï, la nouvelle année 2014 n’est pas passée inaperçue. En effet, la principauté s’est offert le plus grand feu d’artifice jamais connu. Avec une longueur de presque 100 km et un budget d’environ 6 millions de dollars, le spectacle a compté plus de 500 000 projectiles répartis en pas moins de 400 sites de lancement. Pour en arriver là, il aura tout de même fallu presque un an de préparation, pour un spectacle de seulement six minutes. Mais rassurez-vous, le jeu en valait largement la chandelle.

La vidéo la plus graphique

Une fois de plus, la notoriété de ce feu d’artifice réside plus en la façon dont il a été filmé que dans ses prouesses pyrotechniques. Filmé par Stanislas Giroux à l’aide de la technique graphique du bokeh, un flou d’arrière-plan permettant de détacher le sujet de son environnement, la vidéo a fait le tour de la toile pendant plusieurs mois.

Le spectacle le plus court

Parce que toutes les municipalités ne disposent pas du même budget, certains feux sont bien plus courts que d’autres. La palme d’or du feux d’artifice le plus court revient donc à San Diego en Californie, pour son spectacle réalisé à l’occasion de la fête de l’indépendance américaine en 2012. Le problème n’était en fait pas le budget, mais bien une erreur technique, tous les feux ayant explosé en même temps. Durée totale du spectacle ? 15 secondes ! Ridicule, n’est-ce pas ? On en aura bien rigolé en tout cas.

Le feu d’artifice lancé le plus tôt (dans la journée)

On pourrait aussi le qualifier du plus original des feux d’artifices, car celui-ci a été lancé volontairement au beau milieu de la journée à l’occasion de l’inauguration du Musée Arabe d’Art Moderne de Doha au Qatar. Un spectacle hors du commun, pour sûr !

Le plus grand soleil pyrotechnique

En matière de feux d’artifices, on parle parfois de grand soleil, ou Catherine wheel en anglais. Ce sont des réalisation pyrotechniques en forme de figures géométriques plus ou moins circulaires. Le plus grand soleil revient donc à Malte lors de la fête annuelle de Notre-Dame du Lys en 2011. Construit par Lily Fireworks Factory, celui mesurait non moins de 32 044 mètres de diamètre.

Le maximum de fusées lancées en 30 secondes

Un record loin d’être anodin, la compagnie Pyroworks International a réalisé un spectacle à Cébu, aux Philippines le 8 mai 2010, qui n’est pas passé inaperçu. en effet, celui-ci détenait le record du maximum de fusées lancées en 30 secondes, soit 125 801 projectiles !

Le plus gros feu d’artifice au monde

Pour terminer, comment passer à côté du plus gros feu d’artifice du monde ? Celui-ci se déroule chaque année à l’occasion du Festival Katakai-Matsuri, au Japon et se présente sous la forme d’une sphère de 420 kg, mesurant 1,2 mètre de diamètre et dont l’explosion forme une boule de pas moins de 800 mètres de diamètre ! Impressionnant, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *