Peut-on se fier à la numérologie ?

Numérologie

La numérologie, nous y sommes tous confrontés un jour. Que ce soit parce que nous avons un chiffre porte-bonheur, que l’on joue à la loterie ou parce que l’on aime lire son horoscope, la numérologie est partout. La numérologie encadre toutes les croyances et les pratiques qui se fondent sur l’attribution d’un pouvoir aux chiffres et aux nombres. Elle est officiellement définie comme une pseudo-science et connaît un large engouement mondial. Alors, peut-on s’y fier ?

Une fascination très ancienne

Les chiffres, les nombres et tout ce qui s’y rapporte ont toujours fasciné les hommes. Certains estiment que la numérologie tiendrait ses origines du judaïsme et de la kabbale, plus précisément de la gématrie, une technique herméneutique. Qu’est-ce que cela veut dire ? Une technique herméneutique est une méthode d’explication de texte et la gématrie est une explication des textes sacrés qui associe un chiffre à chaque lettre pour essayer d’en déchiffrer un sens plus profond.

Effectivement, dans le judaïsme et la Kabbale, il n’est pas rare d’essayer de déchiffrer les textes sacrés, dont la Torah en associant à chaque lettre un chiffre bien spécifique. Chaque lettre dispose donc d’une valeur numérique et c’est encore aujourd’hui le cas dans la numérologie occidentale. Ainsi, il existe une numérologie à 26 nombres pour l’alphabet latin et une numérologie à 22 nombres dans la Kabbale.

La fascination des Hommes pour les chiffres ne date donc pas d’hier et il est fort probable qu’elle soit liée à leur volonté d’expliquer le monde. Depuis plusieurs millénaires, l’Homme a compris que l’univers n’était que mathématique. L’univers tout entier peut s’expliquer grâce aux maths et il est donc contrôlé par le nombre. La numérologie est alors une tentative comme une autre de comprendre le monde.

Quel est l’impact de la numérologie sur nos vies ?

Il suffit de lire un article sur les heures miroirs pour comprendre que la numérologie est partout autour de nous et qu’elle pourrait nous permettre de comprendre et de chercher des explications à bien des phénomènes. Une heure miroir, c’est quand le chiffre des heures correspond au chiffre des minutes à l’instant même où vous regardez l’heure par hasard.

Ce phénomène que n’importe quel esprit cartésien associerait au hasard est très important en numérologie. Il est important par rapport à la signification que ces chiffres peuvent avoir. Si vous voyez souvent la même heure miroir apparaître, renseignez-vous sur la signification de ces chiffres selon la numérologie à 9 chiffres, à 22 chiffres ou à 26 chiffres. Cela éclairera peut-être vos questionnements.

Cependant, ce phénomène des heures miroirs est également regardé du point de vue de la psychanalyse. Même les adeptes de numérologie reconnaissent l’existence de ce que les psychanalystes appellent la synchronicité. Ce phénomène consiste à créer inconsciemment des liens entre deux faits pourtant indépendants. Une sorte de langage inconscient qui attire notre attention sur un élément particulier.

Une pseudo-science très récente

La numérologie est considérée comme une pseudo-science et le monde scientifique reste très sceptique face à ses applications. Souvent perçue comme une simple création de l’esprit qui tenterait d’accorder des pouvoirs magiques aux chiffres, la numérologie est très critiquée. Pourtant, elle continue à convaincre de plus en plus d’adeptes et, face à ses mystères, peu de personnes arrivent à assurer qu’elles n’y croient pas du tout.

Il faut également savoir que, même si la numérologie prend racine dans des traditions vieilles de plus de six mille ans, c’est une pseudo-science très récente. Le premier ouvrage de numérologie date de 1905 et cette interprétation des chiffres a donc à peine plus de cent ans. Elle est d’abord apparue aux États-Unis et s’est répandue en Europe au cours du XXe siècle.

Effectivement, les traditions juives que l’on retrouve dans la Kabbale et que les numérologues invoquent souvent sont très éloignées de la pratique de la numérologie actuelle. Comme nous vous le disions, la tradition juive s’applique uniquement à l’interprétation de texte et n’applique pas du tout le pouvoir des chiffres à nos vies quotidiennes.

Peut-on se fier à la numérologie ?

Il est difficile d’avoir un avis définitif sur la numérologie, parce que même le plus scientifique, le plus cartésien et le plus sceptique des esprits doit bien admettre, en toute bonne foi, que l’absence de preuves ne sera jamais la preuve de l’absence. Ainsi, si la numérologie n’a jamais scientifiquement prouvé sa valeur, cela ne veut pas dire qu’elle n’en a pas.

D’ailleurs, la valeur de la numérologie n’est peut-être pas à aller chercher du côté de la science. Peut-être qu’elle est justement une pseudo-science parce qu’elle n’est pas du tout une science. Beaucoup l’associent davantage à une spiritualité ou à une sorte de foi, comme le serait n’importe quel rituel, religieux ou non.

Enfin, la numérologie intéresse beaucoup les psychanalystes et certains médecins qui y voient l’expression de notre inconscient. Parfois, à travers cet engouement pour les chiffres les phénomènes de synchronicité, notre cerveau essaye de nous communiquer certaines informations précieuses pour mieux nous comprendre et mieux nous connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *